Coup de cœur

Livre : L'équitation de légèreté par l'éthologie par Stéphane Bigo

Librairie

Publicité

Carnets de randonnée

Choisir un carnet de route

Par les prés par les bois par les routes et par les champs, Riccardo et Clara iront écouter la chanson du vent !

Carnet de route

Riccardo Maria Bruno

Riccardo Maria Bruno

29 ans, il est né de parents italiens au Brésil en 1976 et a vécu jusqu’à 15 ans entre l’Afrique et l’Amérique latine où il a eu ses premiers contacts amoureux avec la nature et le cheval. Arrivé en Italie, il a monté un centre équestre d’une vingtaine de chevaux et enseigne une approche la plus naturelle possible du cheval par de nombreuses promenades de plein air. En dix ans d’expérience en la matière, il a étudié l’équitation américaine et classique et exige des chevaux dits de loisirs d’être polyvalents et cultivés afin d’obtenir une plus grande maniabilité mais aussi plus de plaisir à randonner. Il déplore le manque d’école d’équitation de plein air et souhaiterait la revaloriser en lui donnant la dignité qu’elle mérite. Très doué pour l’enseignement, Riccardo forme de bons cavaliers comme de bons chevaux et s’intéresse à la rééducation des chevaux difficiles et au massage équin.

Guide équestre supérieur et moniteur poney (ENGEA), Riccardo parle italien, espagnol (études de littérature espagnole), français et anglais.

Clara Gaton

Clara Gaton

24 ans, de père espagnol et de mère allemande, elle est née à Roanne en 1981, et a grandi à la campagne où les chevaux faisaient presque partie de la famille nombreuse. Ce sont eux qui lui ont donné ses premières leçons “d’équitation naturelle ”. Après avoir obtenu une licence de lettres modernes et de philosophie à Paris (La Sorbonne), elle a rencontré en Italie Riccardo, qui lui a enseigné la théorie qui faisait défaut à sa pratique équestre. Sa spécialité est le débourrage et le dressage des poulains. Elle se passionne pour l’approche éthologique et la communication avec le cheval, la source de véritables joies.

Guide équestre (ENGEA), Clara parle Langues français, italien, espagnol, allemand, et anglais.

Riccardo et Clara

Scène romantique quelques jours avant le vrai départ.

Meilleures ventes

Livre: L'équitation de légèreté par l'éthologie par Stéphane Bigo

Livre: Manuel d'équitation éthologique, savoirs 1 à 5 par Elisabeth de Corbigny et Claude Lux Présentation

Livre: Équitation éthologique par Tome 1 par Élisabeth de Corbigny Présentation

Livre: Nouvelle équitation centrée. Aller plus loin… par Sally Swift Présentation

À cheval de la Toscane jusqu'en Rhône-Alpes

Lungavia per un sogno

Avec quatre chevaux, Clara voyage de la Toscane jusqu'en Rhône-Alpes
Hispalis, 14 ans - camargue-anglo-arabe ; Favilla, 5 ans - andalouse ; Bontempo, 2 ans - hongre demi-arabe ; Bucara, 1 an - demi-arabe.

Les aspects romantiques sousjacents à une telle entreprise risquent de la rendre peu réaliste ou trop naïve. Comment dire qu'ils partent pour le nord parce que qu'ils sont amoureux et qu'ils aiment les sentiers sinueux dans les bois et le son des sabots sur les longues routes.

Le réalisme, l’effectivité, la technicité, leurs sont assurés par de nombreuses années d’expérience dans le domaine équestre. Mais il faut attribuer la même importance aux deux âmes complémentaires du projet ; l’une, sportive, technique et professionnelle, l’autre, philosophique, rêveuse et romantique.

La fin de l'aventure

La tribu est arrivée à bon port le dimanche 15 octobre 2006 et a pu enfin savourer sa réussite entourée de sa famille et de ses amis. « On mange, on boit et on chante, comme pour toutes les belles histoires d’aventure qui finissent bien ! » Retrouver la fin de l'aventure dans le carnet de route numéro 4.

Les carnets de route

Le carnet de randonnée équestre en images

Textes et photos © Riccardo Bruno et Clara Gaton Tous droits réservés.

  • Au bivouac, Bontempo est curieux de ce qui peut bien se passer sous la tente.
  • Clara monte Bontempo
  • C'est jour de repos sur la Lungavia per un sogno…
  • Un crépuscule de rêve !
  • Bontempo. Je peux boire tout seul.
  • Clara est de garde au village.
  • Riccardo aux prises avec la nature sauvage scie un arbre couché en travers du passage.
  • Dans la monté Fiorito…
  • Un passage de la montée au refuge de la Segheria
  • En montant au refuge de la Segheria
Randonnée équestre de la Toscane jusqu'en Rhône-Alpes
À proximité du refuge de la Segheria, la troupe est au complet.
  • Premier névé à proximité du refuge Bargetana
  • Prêt pour repartir
  • Baignade dans le Lago Verde à la sortie du parc du Géant
  • Il faut bien quitter ce lieu magique (Lago Verde)
  • En hommage à Favilla, un ultime recueillement
  • Devenir piéton, Riccardo marche
  • Clara panse la nouvelle venue, Cocaïna
  • Lungavia per un sogno
  • Lungavia per un sogno
  • Lungavia per un sogno

Le projet d'une grande randonnée à cheval

Motifs et objectifs

Agrandir la carte de l'itinéraire de randonnée équestre de la Toscane en Italie jusqu'à la région Rhône-Alpes en France
Carte de l'itinéraire parcouru à cheval par Riccardo Bruno et Clara Gaton lors de leur voyage de la Toscane, Italie jusqu'à la région Rhône-Alpes, France.

Riccardo Bruno et Clara Gaton doivent transporter leurs quatre chevaux depuis leur centre équestre actuel, “ Il Bottaccino ” (Pieve a Nievole, Pistoia) jusqu’au “ Forniaud ” (Ranchal, Rhône), où ils veulent s'établir, en recherchant un parcours cohérent vu les difficultés posées par la civilisation moderne à qui souhaite voyager à cheval. Ainsi, leur voyage ne sera pas vraiment une expédition sportive, mais plutôt une petite migration, un déplacement d’hommes et de chevaux vers un autre pays. Ce transfert se fera en totale autonomie, sans le support d’un véhicule d'intendance.

Laissons maintenant Riccardo et Clara définir les objectifs de leur randonnée équestre transalpine.

Objectifs techniques et professionnels
La montée est rude. Avec les amis, nous restons le matériel quelques jours avant le départ

Après avoir passé de nombreuses années à enseigner les techniques de base de l’équitation de plein air, notre projet est d’ouvrir un centre de qualité qui propose des randonnées de haut niveau et une école spécifique pour l’équitation naturelle dans un lieu et un environnement plus favorable que celui d’où nous partons. Ce voyage est l’occasion d’une formation efficace en matière de randonnée équestre ; acquérir connaissance et expérience dans les nombreuses techniques qu’elle nécessite. L’orientation, la gestion des chevaux et de leurs efforts, du budget, des bagages et du matériel, l’organisation du déplacement de l’équipe, le bivouac, sont autant de domaines dans lesquels nous voulons devenir performants et compétents. Par ailleurs, une randonnée de ce genre est une bonne occasion pour tester et vérifier sur le terrain l’efficacité de notre méthode d’éducation, qui se veut un juste compromis entre les techniques classiques de dressage et l’éthologie moderne. Ainsi la vie en communauté avec les chevaux, outre le fait qu’elle permet de les observer et de mieux les comprendre, donne aussi la possibilité de pratiquer et de perfectionner notre méthode équestre.

Motivations personnelles

Derrière un tel projet qui dépasse le voyage en lui-même pour devenir un véritable choix de vie, la présence de motivations philosophiques est évidente. Choisir de s’écarter d’une vie encadrée et rassurante mais un peu monotone, de s’échapper pour un moment du système de consommation de notre société, de refuser de suivre une route balisée par les codes de la civilisation moderne pour renouer avec la nature, sont autant de besoins qui nous poussent à partir. Le choix d’un voyage lent s’inscrit ainsi dans la recherche d’un style de vie plus adapté, selon nous, aux dimensions humaines, et qui permet de mieux apprécier la distance, l’espace et le temps, que le monde moderne a su modifier. Comme un peu tout voyage, celui là aussi sera initiatique. Sa réalisation va de pair avec une réalisation personnelle ; se retrouver face à face avec soi-même pour mieux se connaître et apprendre à gérer ou dépasser nos propres limites, et concrétiser un désir commun à deux amoureux qui veulent partir ensemble pour construire un rêve basé sur leur couple.

Organisation du voyage à cheval

Selle de marque Prestige, modèle Trekker-M
Nous avons choisi la selle “ Trekker M ” de la marque italienne “ Prestige ”, considérée comme la meilleure selle pour la grande randonnée équestre.

Le choix est de suivre un parcours quasi exclusivement montagnard qui sera par conséquent plus long et contraignant pour les chevaux et les cavaliers, mais qui nous récompensera avec des panoramas à couper le souffle.

Nous traverserons la plaine du Padule di Fucecchio, où se situe “ Il Bottaccino ” (Pieve a Nievole, Pistoia) en longeant la rive du fleuve Pescia pour accéder à l’Apennin Toscoemiliano où nous attend la GEA (Grande Excursion Apennin), l’ambitieux parcours qui s’étend sur toute la longueur de la péninsule. Le “Sentiero Italia ” nous conduira par toute la haute Toscane pour nous mener, en Ligure, à “ L’Alta Via dei Monti liguri ” (440 km), un suggestif itinéraire entre montagne, ciel et mer. Plus ou moins à hauteur de Vintimille, une brusque déviation vers le nord nous fera suivre “ l’Ancienne route du sel et des Brigands” qui, depuis les Alpes Maritimes arrive jusqu’aux pieds du mont Viso, imposant du haut de ses 3840 mètres d’altitude. Prêts pour la traversée des Alpes, avec toute la charge symbolique que cela comporte, nous quitterons l’Italie en passant le col de l’Agnel (2750 m) pour plonger en territoire français dans le parc régional du Queyras, que nous traverserons dans toute son étendue. Le voyage continuera en direction de la ville de Gap que nous tiendrons légèrement au sud pour traverser le parc national des Ecrins avec ses sommets et ses glaciers. Nous dévierons alors vers le nord-ouest en direction de Grenoble le long de la vallée du Drac jusqu’à Vizille, où en continuant plus vers l’ouest, nous passerons par le parc régional du Vercors. Une brève traversée urbaine (l’autoroute) à St Marcellin nous conduit encore dans le parc régional du Pilat près de St Etienne au sud-ouest de Lyon, nous arriverons bientôt! Maintenant cap au nord ! En laissant Lyon sur la droite, nous parcourrons les monts du lyonnais entre la vallée de la Saône et de la Loire. Nous y sommes. On aperçoit déjà Ranchal et les cimes de ses forêts !

Notre hébergement privilégié sera le bivouac car il favorise la symbiose entre cavaliers et chevaux et celle du groupe avec la nature, tout en offrant un agréable repos dans un petit “ chez soi ”. Mais quand l’occasion se présentera, ou plutôt la nécessité, si le bivouac n’est pas permis ou ne comble pas les exigences des chevaux et des cavaliers, nous nous arrêterons dans les refuges, les gîtes, ou encore chez les habitants qui voudront bien nous accueillir.

Le départ est fixé au 10 juin 2006 afin d’avoir tout l’été devant nous pour effectuer la traversée des montagnes. Il est difficile de programmer avec précision la durée de l'expédition tant les facteurs qui la déterminent peuvent évoluer. Cependant, nous pensons qu’il faudra compter entre deux mois et demi et trois mois pour arriver à destination.

Nous acceptons très chaleureusement les encouragements, les conseils utiles ou futiles, les aides matérielles ou financières, quel que soit votre coup de main, dans la mesure des capacités de chacun… Nous remercions vivement Monsieur Robert Aillaud, ancien Président du Comité Régional Rhône Alpes de Tourisme Equestre, qui nous a généreusement aidés en matière de cartographie.

  • annuaire de sites
  • plan du site
  • échange de liens
  • ils ont référencé…

27 janvier 2007 — World Trail Rides © 2000-2017

Le site et son contenu sont sous licence Creative CommonsLa charte graphique du site et son contenu sont soumis aux droits d'auteur et mis à disposition sous un contrat de licence Creative Commons.

conception, réalisation, mise à jour et référencement Gérard Barré

Valid XHTML 1.0 StrictValid CSS!Alsacréations