Mot-clé - Stéphane Bigo

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 8 novembre 2013

L'équitation de légèreté par l'éthologie - 2e éd., par Stéphane Bigo

L'équitation de légèreté par l'éthologie, 2e éd.
L'équitation de légèreté par l'éthologie, 2e éd.

L'équitation de tradition française de légèreté, loin de s'être figée une fois pour toute au XIXe siècle, est au contraire bien vivante et accessible à tous. L'équitation éthologique est aussi une équitation de légèreté. Elle recherche un cheval coopérant « qui se soutient de lui-même » ; le principe de l'inconfort-confort sur lequel elle s'appuie n'est autre que celui de la descente des aides.

Lire la suite

jeudi 18 novembre 2004

Crinières au vent d'Asie, par Stéphane Bigo

Crinières au vent d'Asie
Crinières au vent d'Asie

7000 Km à cheval à travers la Turquie, l'Irak, l'Iran et l'Afghanistan. « Il a une tête de pur sang arabe vraiment magnifique. Tout en lui respire la vivacité, l'intelligence. L'oreille est dressée, l'œil alerte, le naseau ouvert et, surtout, sa mèche canaille lui barre le front, cette mèche qui accroche le vent, l'espace, et mon rêve… »

Lire la suite

Crinières au vent indien, par Stéphane Bigo

Crinières au vent indien
Crinières au vent indien

7500 km à cheval, du Colorado au Guatemala à travers le Far West et le Mexique. « Le vieil Indien ne répond pas. Il reste debout au milieu de sa ferme. Il laisse le silence s'installer. J'ai le sentiment que si l'homme se tait, ça n'est pas qu'il réfléchit, c'est qu'il écoute…

Lire la suite

mardi 6 novembre 2001

Crinières d'ébène, par Stéphane Bigo

Crinières d'ébène
Crinières d'ébène

« N'galaari est une miniature de cheval d'une beauté inhabituelle. Ses instincts sont frémissants et j'ai l'impression qu'il connaît déjà la force de son nom. Il me fait penser à un chat. Tout en lui reflète l'intelligence. » « Didango ressemble à un gros bébé qui n'aurait pas remarqué qu'il est devenu plus grand que tout le monde. Il serait même un tantinet impertinent. Il a de grands yeux de biche ornés de longs cils de star. Cela lui donne une douceur dans le regard qui me fait fondre. »
« Nji Fonfon est l'aîné du groupe et a imposé son espace vital par quelques ruades bien sonnées. Il pense qu'il y a deux choses avec lesquelles on ne rigole pas dans la vie : bouffer et faire la sieste. »

Lire la suite

Crinières de jade, par Stéphane Bigo

Crinières de jade
Crinières de jade

« J’éprouve un sentiment d’étonnement incrédule Cette caravane bien réelle qui marche à côté de moi n’existe “ en vrai ” que parce qu’un jour je l’ai rêvée Les pas s’égrènent les jambes se balancent les encolures oscillent Cette idée se déplace sous mes yeux incarnée par des chevaux et des chameaux de chair et d’os […] Il suffit donc de vouloir pour pouvoir ? La réalité n’est-elle autre chose que le corps d’une pensée ? »

Lire la suite

- page 1 de 2