Sous l'œil des chevaux d'Afrique, par Laurence Bougault. Éditeur : Belin (7 janvier 2004) - Collection : Les cavaliers de l'aventure - Broché: 158 pages 24 x 17 cm.

On part pour faire « fortune » mais c'est la richesse de son propre cœur qu'on recherche. [...] À la question: « Pourquoi faites-vous ça ? », je n'ai toujours pas de réponse définitive, seulement un certain nombre de réponses par la négative. Je ne fais pas ça pour mourir, ni pour m'amuser, ni pour passer le temps. Je fais peut-être ça pour gagner le souvenir d'une expérience de longue durée, qui n'est plus seulement une expérience, comme l'est n'importe quel voyage, mais aussi une tranche de vie. Et de cette expérimentation à long terme, peut-être que je pourrai dégager quelque chose comme le sens de ma vie ou, plus modestement, un début de réponse à l'inquiétante question « Qui suis-je ? »

Laurence Bougault, avec ses deux poneys Basothos, sillonne pendant huit mois l'Afrique du Sud-Est, traversant le Lesotho, l'Afrique du Sud, le Mozambique et le Malawi. Elle parcourt ainsi plus de 3 300 kilomètres à travers des régions riches de joies et de rencontres, hostiles aussi parfois, où le cheval relève souvent de l'animal de conte de fées. À la plupart des habitants qu'elle croise sur sa route, elle apporte grâce aux chevaux une part de rêve et de magie, un éblouissement. Elle porte avec elle une atmosphère particulière, un peu irréelle, un peu extravagante. Plus encore qu'une voyageuse qui observe, elle devient curiosité observée, admirée, aimée... et s'enrichit de cet échange.