Coup de cœur

Livre : L'équitation de légèreté par l'éthologie par Stéphane Bigo

Librairie

Publicité

Bill's Wild West

Buffalo Bill's Wild West

Hidalgo, la légende

Frank Hopkins, Hidalgo and other stories

By Frank T. Hopkins, Cuchullaine And Basha O'Reilly (Editor), David Dary

Frank Hopkins

Frank T. Hopkins. Photographe inconnu, source inconnue

Savoir plus

Pour en savoir plus sur cette affaire et les recherches de The Long Riders' Guild

Frank Hopkins

Le plus grand menteur équestre de tous les temps !

La légende de Frank Hopkins. Hidalgo, Viggo Mortensen
Viggo Mortensen Photo: Richard Cartwright
© Disney Enterprises Inc.

En novembre 2002, la Royal Geographical Society annonçait que tous les membres de The Long Riders' Guild étaient qualifiés pour adhérer à la prestigieuse organisation anglaise.

En reconnaissance de ce grand honneur, Basha et CuChullaine O'Reilly ont décidé de publier plusieurs pages consacrées aux explorateurs équestres historiques sur thelongridersguild.com – voyageurs à cheval aujourd'hui décédés, mais qui ont réalisé des voyages importants ou intéressants.

Parmi ceux-là, se trouvaient des personnages tout à fait inattendus. Par exemple, Oscar Wilde qui disait, "Le seul moyen de voir un pays, c'est à cheval." Charles Darwin a passé plus de temps en selle que dans le Beagle (le nom du bateau sur lequel Charles Darwin a voyagé autour du monde). Mais laissons Basha nous raconter leur découverte la plus surprenante.

La légende de Frank Hopkins. Hidalgo, Omar Sharif et Viggo Mortensen
Omar Sharif et Viggo Mortensen Photo: Richard Cartwright © Disney Enterprises Inc.

Durant ces recherches, nous avons examiné les prétentions d'un américain, dit le meilleur cavalier d'endurance de tous les temps. Il s'agit de Frank Hopkins mort en 1951.

Par hasard, nous avons aussi découvert que les studios Disney allaient bientôt sortir Hidalgo, un film sur Hopkins, précisant en sous-titre que le scénario est basé sur l'histoire vraie de Frank Hopkins. Les stars sont Viggo Mortensen et Omar Sharif.

Découvrons quelques unes des nombreuses revendications de Frank Hopkins – tout cela au condionnel, bien sûr. Né en 1865 à Fort Laramie au Wyoming, il devient en 1877, à l'âge de douze ans, une estafette de l'armée américaine pour neuf ans. Hopkins a été chasseur de buffles et a gagné plus de 400 courses d'endurance dans une dizaine de pays. Par exemple en 1886, une course de 3.200 kilomètres entre Galveston (Texas) et Rutland (Vermont), en 1889, une course ralliant Marseille à Bordeaux, et encore en 1890, une autre de 4.800 kilomètres en Arabie. Hopkins a été la star du Buffalo Bill Wild West Show pendant 32 ans, et le meilleur ami de Buffalo Bill Cody.

Avec The Long Riders' Guild, nous avons travaillé pendant quatre mois avec 60 historiens, auteurs, archivistes, conservateurs de musée, bibliothécaires etc., mais malheureusement nous n'avons pas pu vérifier une seule de ses prétentions ! Au contraire.

Les historiens de Fort Laramie n'ont pas enregistré un seul record de Hopkins, et précisent que, selon sa description des environs de Fort Laramie, il est invraisemblable qu'il ait même visité la région. De même, l'armée n'a pas enregistré un seul record de l'estafette Hopkins.

Nous n'avons pu prouver qu'il ait chassé le buffle et n'avons pas pu vérifier que Hopkins se soit jamais mis en selle, encore moins qu'il ait gagné 400 courses ! La course d'endurance entre Galveston et Rutland n'a jamais existé.

Les historiens du Buffalo Bill Historical Center n'ont rien dans leurs archives concernant Hopkins. Dr. Juti Winchester, Conservatrice du Musée de Buffalo Bill nous a dit: "Nous avons prouvé qu'après le mort de Cody, des gens ont eu des prétentions spectaculaires à propos de leur rapport avec lui et de ce qu'ils ont fait avec le Wild West Show, etc. Frank et sa femme Gertrude sont seulement deux d'une légion de prétendants qui, au début du vingtième siècle, ont utilisé le nom et la réputation de Cody pour renforcer la leur."

Malheureusement, nous n'avons pas pu vérifier l'existence d'une course d'endurance entre Marseille et Bordeaux en 1889. Nous avons pourtant informé de notre recherche la Fédération Française d'Équitation, les Haras Nationaux, et le Comité d'Endurance Équestre, leur demandant leur aide.

En Arabie, les historiens nous ont tous dit qu'une course de 4.800 kilomètres est impossible. Par exemple, le Dr. Mohammed Talal Al-Rasheed nous a dit, "L'idée d'une telle course en Arabie peut être discrédité d'un point de vue intellectuel si l'on ne prend pas en compte des logistiques absurdes. C'est un fantasme mesquin. La notion de marathon est Grecque. Elle n'a jamais fait partie de la culture sémitique. Ici, les tribus ont l'habitude des épreuves et de la survie et les arabes sont pragmatiques et considéreraient un tel effort comme de la folie. Un Bédouin déplace sa famille et ses animaux sur des centaines des kilomètres à la recherche de pâturage. Mais voyager à travers l'Arabie pour traverser la ligne d'arrivée d'une course est inconcevable !"

En bref, Frank Hopkins a volé la plupart de ses histoires aux vrais hommes de l'Ouest.

De plus, Hopkins a prétendu être ami de Theodore Roosevelt, des Sioux Sitting Bull et Black Elk, de l'auteur Zane Grey, de William Hart, une star du cinéma bien connu à cette époque, de Billy the Kid, de Wild Bill Hickok, etc. etc.

Racontant que ces gens fameux étaient ses amis, il en profitait pour les calomnier ! Par exemple, Roosevelt était un joueur, Sitting Bull un lâche, Zane Grey un braconnier, Hart lui avait volé une selle. Il a réservé le pire à son meilleur ami Buffalo Bill: "Trop lourd pour chasser le buffle à cheval, ivrogne, Bill n'était pas un tireur exceptionnel !"

Nous sommes outrés que les studios Disney tentent de présenter cet homme comme un héros ! Frank Hopkins n'était pas un héros mais un menteur. Nous allons demander aux studios Disney de changer le sous-titre du film Hidalgo, car le film n'est pas basé sur l'histoire vrai de Frank Hopkins, mais sur le tissu de mensonges de Frank Hopkins.

Par Basha O'Reilly, adaptation Gérard Barré

  • annuaire de sites
  • plan du site
  • échange de liens
  • ils ont référencé…

11 février 2006 — World Trail Rides © 2000-2017

Le site et son contenu sont sous licence Creative CommonsLa charte graphique du site et son contenu sont soumis aux droits d'auteur et mis à disposition sous un contrat de licence Creative Commons.

conception, réalisation, mise à jour et référencement Gérard Barré

Valid XHTML 1.0 StrictValid CSS!Alsacréations