Coup de cœur

Livre : L'équitation de légèreté par l'éthologie par Stéphane Bigo

Librairie

Publicité

Le récit complet

Livre: Sous l'œil des chevaux d'Afrique par Laurence Bougault

Sous l'œil des chevaux d'Afrique par Laurence Bougault , le récit de son aventure à cheval à travers le Sud-Est Africain.

Itinéraire africain

Le Sud-Est Africain traversé par Laurence Bougault

Remerciements

Transvert. Une autre approche des relations entre l'homme et la nature.

Transvert soutient des aventures comme celles d'Anne Kenedi : Vautours moines en Mongolie, ou celle de Laurence Bougault, Southern Africa seule en selle.

Association TRANSVERT

Face au 52 quai Le Gallo 92100 BOULOGNE.

Tél. 02 48 02 11 84

Mobile 06 09 98 34 39

Contact : Anne Kenedi 15, allée des Arts 34000 Montpellier Tél. : 06 09 98 34 39

Merci à tous ceux qui m'aident et m'ont aidé au cours de ce voyage :

G. Barré - J. M. Guichard - A. Kenedi - S. et A. Bougault - J. Cordeille - B. Noyelle - C. O'Reilly - E. Kabi - T. et T. Forde - Les familles Mullins, Lawrie, Robertson, Sully, Sulon - La clinique vétérinaire d'Eshowe et vetproductsonline - David Kimber - James White - La famille Davidson - La famille Paul.

Souvenir

Copyright Philani Mgele

Le Sud-Est Africain à Cheval (2001-2002)

Le lac Malawi
Baignade avec Putsoa dans le lac Malawi.

Beaucoup de voyages à cheval ont eu lieu sur le continent américain, ou en Australie, peu ou prou inspirés par les mythes westerns. Laurence rêvait d'autre chose.

L'Afrique lui a semblé particulièrement intéressante. Ses climats sont rudes mais rarement très froids, l'approvisionnement alimentaire y est donc facilité. C'est une région du monde à la fois très riche écologiquement et très menacée par une gestion désastreuse des ressources, aggravée par les conflits.

L'Afrique de l'Ouest posait le problème d'une très vaste étendue de forêt équatoriale, où l'herbe est inexistante, d'une étendue désertique elle aussi très vaste, que n'irrigue aucun fleuve, d'une relative absence de culture équestre, enfin d'une quantité trop grande de pays à traverser, multipliant les problèmes de frontières de manière inextricable.

L'Afrique de l'est présentait au contraire beaucoup d'avantages. Elle n'a jamais été traversée de part en part à cheval. Elle offre du Nord au Sud, une grande variété de paysages, de climats, de faune et de cultures. Les régions anglophones ont généralement conservé une bonne culture équestre, comme c'est le cas en Afrique du Sud notamment.

Vous saurez tout, certes, mais ce que je voudrais pouvoir vous faire toucher du doigt, c'est le charivari qui se fait dans un corps et une âme lorsqu'il n'y a rien, autour, que la beauté du monde, débarrassée des mille contraintes qui occupent nos jours, de leur variété fausse, du bruit de la télé qui meuble le silence du dedans.

Petit bilan, le Sud-Est Africain à cheval

Guichard-Sellier a fourni la selle, l'arçon de bât et les accessoires nécessaires à Laurence pour sa traversée du Sud-Est Africain.
Selle Guichard

En 1998, je rêvais de faire une grande traversée de l'Afrique, du Caire au Cap. Après avoir sérieusement travaillé sur ce projet, je décidais de partir du Sud au Nord, pour des raisons climatiques. Je choisis le Lesotho, seul pays-cavalier de la région, comme point de départ et décidais de remonter vers le Nord, espérant au mieux atteindre, dans les huit mois dont je disposais, le Kenya.

Après un mois de voyage, j'ai dû faire une longue pause d'un mois pour me remettre d'une agression sauvage. Je savais alors que je n'aurai pas assez de temps pour arriver au Kenya. Pourtant loin de me paraître un échec, ce voyage me semble à plus d'un titre une victoire : victoire sur la peur, victoire sur les conditions climatiques souvent sévères, victoire parce que j'ai surmonté l'isolement sans angoisse et parce qu'au final, je garde du voyage d'excellents souvenirs et le désir fort de recommencer.

Que reste-t-il d'un voyage, lorsque la vie a repris son cours, toujours trépidante ? Des hommes et des femmes, en premier lieu. Pour moi, voyager, c'est avant tout aller au-devant des autres, qui m'ont accueillie avec une telle gentillesse que j'ai parfois du mal à comprendre pourquoi mon voisin est si patibulaire... Évidemment, je garde aussi dans mon cœur des paysages souvent grandioses que les photos me semblent parfois dénaturer. Et puis, bien sûr, la vie avec les chevaux, ce partage de soi à tous les instants avec les bêtes qui sont et notre souci et notre joie. Enfin la nomadie. J'entends par là de devenir le centre même de son foyer, apprendre à porter en soi son pays et sa maison, comme si ces deux choses immatérielles n'avait d'autre lieu véritable que le cœur.

Comme le voyage ne fut pas une fuite, le retour n'a rien de difficile. C'est un autre bonheur que de redevenir sédentaire pour un temps, avec les chevaux encore, tout en rêvant d'un autre Ailleurs.

Dieu que la terre est vaste !

Laurence Bougault, juillet 2002.

Le Sud-Est Africain à Cheval en quelques chiffres

Durée 8 mois
Interruption 1 mois
Kilomètres parcourus 3 300 km
Pays traversés Lesotho, Afrique du Sud, Mozambique, Malawi
Nombre de chevaux utilisés 2
Fers 2 jeux de fers
Alimentation des chevaux herbe et maïs
Taille des chevaux environ 1,40 m
Poids du matériel 80 kilos
Température moyenne 28°C sous abri
Sponsoring J.-M. Guichard : prêt de la selle et du bât, Association Transvert : 3000 F, Boris Noyelle : 500 F, aide en nature : gîte et couvert au moins 40% du temps.
Média Transfert n° 3, mars-avril 99, Gazette de Greytown (ZA), Tele Moçambique, www.worldtrailrides.com, www.transboréal.fr

  • annuaire de sites
  • plan du site
  • échange de liens
  • ils ont référencé…

06 février 2006 — World Trail Rides © 2000-2017

Le site et son contenu sont sous licence Creative CommonsLa charte graphique du site et son contenu sont soumis aux droits d'auteur et mis à disposition sous un contrat de licence Creative Commons.

conception, réalisation, mise à jour et référencement Gérard Barré

Valid XHTML 1.0 StrictValid CSS!Alsacréations