Coup de cœur

Livre : L'équitation de légèreté par l'éthologie par Stéphane Bigo

Librairie

Publicité

En avant

Roger Dunnam et Gandy, son cheval Quarter horse

Roger Dunnam et Gandy, son cheval Quarter Horse n'avaient aucune idée du danger et des privations qui les attendaient sur la route de l'aventure.

Danger, en avant !

Avec les voyageurs équestres, une des choses sur laquelle vous pouvez compter c'est que leurs sacoches sont pleines d'histoires qui bouleversent l'esprit et secouent l'arbre de croyance. Ces hommes, ces femmes et leurs chevaux agissent souvent dans le cadre d'une recherche délibérée d'aventure. Ensuite, il y a ceux, comme Roger Dunnam et son cheval Gandy, qui racontent tranquillement des histoires qui vous laissent sceptiques, les yeux grands ouverts.

Le 31 août 1988, avec mon cheval Gandy, Quarter horse de six ans, je suis parti pour chevaucher mille miles depuis notre maison dans les Black River Falls (Wisconsin) jusqu'à la ferme de mon père à Edmonton (Kentucky).

Il n'y avait aucune autre mission que celle d'accomplir un rêve perpétuel, voyager à travers champs, juste mon cheval et moi.

Avec Gandy, nous avons mangé quand nous le pouvions et avons campé partout où nous trouvions une place.

Le 23 septembre, à 600 miles de la maison et 24 jours plus tard, un pick-up à 4 roues motrices tirant une remorque nous a heurté par derrière.

C'était vendredi, il était environ 3:10 de l'après-midi et nous étions à trois miles de Montrose (Illinois).

Alors que j'étais chargé dans l'ambulance, j'ai entendu un policier d'état demander à l'auxiliaire médicale comment j'allais. La dame a répondu que l'on verrait à l'hôpital, mais que je ne passerai pas la nuit.

J'ai bénéficié du secours de la chirurgie et les docteurs ont réussi, j'étais en soins intensifs pour plusieurs semaines.

Après environ une semaine dans ce service, une dame a ouvert ma porte. Elle a demandé : M. Dunnam ? J'ai répondu : Oui, Madame.

J'étais une des auxiliaires médicales sur le lieu de votre accident.

J'ai dit : Bien, merci pour votre aide.

Alors, elle me dit : Et bien, quelque chose s'est passé sur le lieu de votre accident et je ne peux pas me l'enlever de la tête, j'ai donc dû venir vous la raconter.

Quand vous avez été heurtés, le choc a envoyé votre cheval Gandy dans un fossé mais vous, vous avez été projeté sur le capot du camion. Vous avez frappé si violemment le pare-brise que vous l'avez cassé. Mais le camion allait si vite qu'il vous a emporté 50 mètres plus loin sur la route avant que vous ne tombiez sur le bitume.

Après le choc, Gandy est sorti du fossé. Quand le cheval vous a vu couché, inconscient sur la route, il a marché jusque là où vous étiez. Alors il est resté près de vous! Aussitôt que nous avons eu l'appel nous avons sauté dans l'ambulance et nous avons roulé avec la sirène hurlant et le gyrophare. En arrivant, nous avons pensé que les feux clignotants et le bruit effraieraient le cheval, mais nous savions que l'accident était grave et nous avons donc pris la décision de rouler jusqu'à vous. Gandy n'a pas bougé! En fait, il est resté à votre côté tout le temps que nous avons travaillé à sauver votre vie.

Mais, ce que je n'oublierai jamais et que je ne peux pas m'enlever de la tête, est arrivé ensuite. Nous vous avons soulevés de terre pour vous porter à l'arrière de l'ambulance. Gandy nous a suivi. Personne ne le tenait, ainsi quand nous avons commencé à vous glisser dans l'ambulance, Gandy a d'abord passé sa tête dans la porte, puis il a posé son pied sur le pare choc pour commencer à monter. Il allait entrer dans l'ambulance avec vous! Je ne pouvais pas le croire. Nous avons dû l'en empêcher parce qu'il ne voulait pas vous quitter.

Chaque nuit depuis votre accident, quand je ferme mes yeux je vois votre cheval essayant d'entrer à côté de vous dans l'ambulance. Voilà ce que la dame m'a raconté.

Treize ans plus tard, Gandy, le tendre cheval Quarter Horse au grand cœur va toujours fort !

Heureusement pour moi et pour Gandy, M. Callahan, un homme qui vivait près du lieu de l'accident, avait vu tout ce qui est arrivé. Après d'être emmené à l'hôpital, M. Callahan a pris Gandy chez lui, et avec son vétérinaire, ils se sont souciés de mon cheval. Gandy n'avait que quelques égratignures, mais aucune fracture.

En 1990, deux ans après l'accident, j'ai emmené Gandy en van jusque là. Je me suis mis en selle de nouveau et cette fois, nous avons fini les derniers quatre cents miles jusque chez mon père.

Treize ans plus tard, Gandy est toujours là. Il a maintenant 19 ans et est toujours en bonne forme.

Il y a deux ans, dans mon magasin, un incendie a brûlé mon journal de voyage, mes cartes et toutes les coupures de presse que j'avais gardé. Ainsi tout ce qui reste de mon aventure sont ma mémoire et Gandy!

Texte et photos © Roger Dunnam Tous droits réservés Traduction et adaptation : Gérard Barré

  • annuaire de sites
  • plan du site
  • échange de liens
  • ils ont référencé…

31 janvier 2006 — World Trail Rides © 2000-2017

Le site et son contenu sont sous licence Creative CommonsLa charte graphique du site et son contenu sont soumis aux droits d'auteur et mis à disposition sous un contrat de licence Creative Commons.

conception, réalisation, mise à jour et référencement Gérard Barré

Valid XHTML 1.0 StrictValid CSS!Alsacréations