Coup de cœur

Livre : L'équitation de légèreté par l'éthologie par Stéphane Bigo

Librairie

Publicité

Voyages en cours

Choisir un voyageur

Ce voyage représente pour André Fischer la réalisation d'un rêve qu'il a fait à l'âge de 8 ans.

André Fischer

André Fischer voyage à cheval en Amérique du Sud

L'idée de ce voyage s'encre dans mon dernier voyage. Il y a 10 ans, j'ai voyagé en Amérique du Nord, Centrael et du Sud. En Colombie j'ai traversé les Andes à cheval et pendant ces trois jours j'ai pu apprécier une vitesse de croisière agréable qui permet d'avoir suffisamment de temps pour apprécier le paysage et connaître les habitants.

Erich Fischer

Erich a accompagné son frère les trois premier mois de son voyage à cheval

J'ai depuis longtemps l'idée d'entreprendre un voyage à cheval et avec l'inspiration de mon frère, je me suis décidé relativement rapidement de faire ce voyage avec lui. L'Amérique du Sud est pour moi, après mes voyages répétés aux Indes (3 ans au total) une nouvelle découverte.

Cartes postales

Nuage de poussière

Dans un nuage de poussière comme sur le Paris-Dakar

Voyage à cheval en Amérique du Sud

D'après un message du Suisse André Fischer

André Fischer, Corazón et Torito
André Fischer et ses chevaux Corazón et Torito à proximité de l'estancia Co-Chico.
20 avril 2006

En avril 2004, André Fisher décidé de réaliser son rêve, voyager à cheval du sud de l'Argentine jusqu'au Costa Rica.

Après avoir passé quelques heures sur l'Internet pour visiter thelongridersguild.com et peu après sur worldtrailrides.com, l'information et les carnets de voyage qu'il a lus et relus l'ont motivé encore plus pour entreprendre son voyage à cheval. Laissons André Fischer présenter son aventure.

En Suisse à Oberrüti dans le canton Argovie, à la ferme de mes parents, nous avions des chevaux. Mais monter seulement quelques heures deux fois par semaine ne peut pas être comparé à un voyage sur une longue distance. J'ai appris beaucoup en attendant, d'une part sur le travail avec les chevaux et d'autre part sur l'Argentine et ses habitants.

Le Cerro-Torre, Argentine
Paysage splendide de l'Amérique latine, un lac au pied du célèbre Cerro Torre

Avec mes deux meilleurs amis (Corazón et Torito) nous avons déjà parcouru presque 4400 kilomètres, après avoir commencé le voyage le 9 février 2005 à Rio Turbio (sud-ouest de la Patagonia). Mon frère Erich et ses deux chevaux, Poroto et Mano Fino m'ont les accompagné les 3 premiers mois. Après une pause pour l'hiver, Erich a décidé de ne pas continuer le voyage et ainsi avec mes chevaux j'ai continué dès le 15 octobre 2005 pour la deuxième étape.

En janvier j'ai décidé de faire une nouvelle pause de 3 mois, les chevaux n'avaient plus de réserves après un hiver très dur et très long en Patagonie et les deux Criollos avaient besoin de temps pour récupérer. Le 18 avril de cette année nous avons repris le voyage pour parcourir l'étape 3, Corazón et Torito portaient 30 à 40 Kilos de plus. Actuellement nous passons des courtes vacances et continuerons avec la dernière étape pour cette année, qui nous conduira vers fin septembre jusqu’à la frontière bolivienne.

Après deux années de congés sabbatique, je chercherai une activité pour retrouver le monde du travail et planifierai la suite tour pour 2008 jusqu'au Costa Rica. Naturellement avec mes deux meilleurs amis — Corazón et Torito. Récemment un Gaucho a dit : "Tu dois être une personne patiente…" Et je pense que c'est vrai, parce qu'un voyage à cheval n’a rien a voir avec la vie quotidienne agitée, à laquelle beaucoup d'humains sont soumis et où tout aurait dû être fait déjà hier. Voyager avec des chevaux dépend trop fortement de l'état des chevaux, des difficultés du chemin et des possibilités de trouver le fourrage et de l'eau.

Qui trouve cette paix ou qui l'a déjà, aura beaucoup de plaisir de voyager à cheval.

Nouvelles récentes

Le Cerro-Torre, Argentine
Londres… En Argentine le 12 août 2006

André nous a envoyé de message daté du 29 août 2006: Actuellement je fait une pause de 5 jours dans la province de Tucuman. Corazón et Torito sont en forme et provitent de retrouver de l'herbe verte dans le jardin de la République. Depuis le 24/082006, nous avons parcouru 5000 kilomètres nous et sommes encore en Argentine. Pour pouvoir imaginer cette distance dans des régions mieux connues, elle correspond à la distance qui sépare Gibraltar de Moscou parAmsterdam ou celle de New York jusqu'à Los Angeles. Je remercie tous mes nouveaux amis Argentins qui m'ont aidé sur ce chemin. Naturellement, je remercie aussi mon frère, qui a partagé avec moi le début de l'aventure. Commencer à deux un tel voyage a été sûrement plus simple que seul. Et mon plus grand remerciement s'adresse naturellement à mes deux meilleurs amis Corazon et Torito, sans eux j'aurais dû marcher en pôrtant les bagages sur le dos… Mercredi, nous reprenons la route pour les derniers 600 kilomètres jusqu'à la frontière bolivienne. Dans la région de Los Pocitos je chercherai un bon endroit pour mes chevaux… afin qu'ils puissent se reposer pendant les 2 prochainss années. En 2008 je pense reprendre le voyage avec eux, en direction du Costa Rica.

  • annuaire de sites
  • plan du site
  • échange de liens
  • ils ont référencé…

29 août 2006 — World Trail Rides © 2000-2017

Le site et son contenu sont sous licence Creative CommonsLa charte graphique du site et son contenu sont soumis aux droits d'auteur et mis à disposition sous un contrat de licence Creative Commons.

conception, réalisation, mise à jour et référencement Gérard Barré

Valid XHTML 1.0 StrictValid CSS!Alsacréations